Ecoutez-moi donc Docteur !

J’avais 42 ans lorsqu’on m’a diagnostiqué un cancer du sein, ou plutôt devrais-je dire, quand j’ai diagnostiqué « mon cancer » du sein.
Quelques années plus tard, en pleine phase de récidive, j’ai encore dû plus d’une fois, et bien heureusement, signaler des symptômes évidents de l’aggravation de la maladie, que ceux à qui je faisais toute confiance pour me soigner semblaient ignorer ou banaliser.
Les médecins qui m’ont examinée ont été défaillants, par laxisme ou par incompétence, et m’ont ainsi fait perdre beaucoup de temps. J’ai été donc contrainte pour me faire soigner, d’effectuer des voyages incessants entre la Guadeloupe et la Métropole.
A Paris aussi, quoique ma prise en charge ait été plus efficiente, il m’est arrivé d’être confrontée à ce même comportement de certains médecins qui, manifestement, autant ici que là, reposait sur leur suffisance et leur refus de m’écouter, leur hostilité à ma parole de patient, de malade.
Il est temps que cela cesse. Il est temps de revenir à ce « fondamental » de la pratique soignante : l’écoute du malade en toutes circonstances, mais plus encore quand il s’agit d’une pathologie cancéreuse.
Je n’en ai pas terminé avec ce cancer. Je n’en ai pas terminé avec ces médecins à qui néanmoins je garde encore ma confiance… malgré tout.

18.00
Aperçu rapide
Ajouter au panier

Nostalgie d’un monde perdu

Ici, ce n’est pas seulement…Guadeloupe d’antan ou nostalgie.
C’est l’histoire d’un jeune Antillais pendant ces années d’après la Grande Guerre. Habissois parmi d’autres, «ce moi» d’aujourd’hui qui revoit un tout petit «moi» de «dans le temps», c’est Charlot ARMAND.
Avec une vive émotion et un grand amour, il vous retrace son enfance, calme ou tumultueuse (comme sa Grande Rivière) parmi les siens, au milieu des propriétés de cacao, de café, de banane dans sa fière commune de Vieux-Habitants. Malgré son amour incommensurable pour sa famille, sa grand-mère (Bonne maman) et sa mère courage, sa difficile jeunesse le berce de rêves d’évasion… et c’est l’envol vers la Mère Patrie, vers les riches plaines de la Beauce, là où vit sa correspondante scolaire, la douce Yolande.
Le destin, plus que la destinée, le suit sur son chemin. Or, la vie a ses revers insoupçonnables et insoupçonnés.
Veuf tout jeune, avec trois enfants, il rencontre Rosette, la belle compatriote des îles, au sein d’une association (l’Amicale antillaise d’Eure-et-Loir), qui saura faire naître un nouvel amour et qui donnera le jour à un solide poupon : Ludovic.
Trait d’union et boucle d’une vie, qui de bonheur qui de détresse, mais de tellement d’amour.
Là enfin, surgit un autre rêve : retrouver un jour ses racines profondes, sous le coucher du soleil.

24.00
Aperçu rapide
Ajouter au panier

Mes deux écoles et le quartier

Nous traversions une époque difficile, le pays subissait la guerre de plein fouet. On végétait plus que l’on vivait. Pourtant, l’amitié, la camaraderie, l’envie de bien faire étaient notre leitmotiv.
De la rue Nassau à Pointe-à-Pitre jusqu’à mon embarquement sur le FRANCA C, ma vie, si elle n’a pas été qu’un long fleuve tranquille, m’a quand même procuré bien des joies.
Vous vivrez avec moi  » Lapwent  » comme nous l’appelions : ses écoles, son lycée, la Place de la Victoire, notre lieu de rencontres.
Vous me suivrez à Terre-de-Bas, pays de mes parents…
Des épisodes cocasses… De moins drôles aussi vous accompagneront tout au long de ces pages.

12.00
Aperçu rapide
Ajouter au panier

Au sein du cancer, un esprit sain

Marcelle nous livre son combat aux côtés de cette maladie qui « a frappé à sa porte ». Son récit, teinté d’humanité, d’amour et de clairvoyance, nous plonge dans l’univers du cancer. Son témoignage révèle sa pugnacité en même temps que son désir de faire de cet ouvrage un chant d’espoir à l’intention d’autres malades, mais également un encouragement appuyé pour leurs proches.

Cancer…
Un mot que nous avons peur de prononcer,
Un mot dont nous n’aimons pas les sonorités.
Le cancer…
Jadis lointain, il s’est peu à peu rapproché,
Il erre maintenant dans nos quartiers
Il est à notre porte… dans nos foyers…
Partout chez nous. Nous sommes désemparés, effrayés…
Il veut nos fils, filles, parents, grands-parents,
amis et alliés…
Qu’y pouvons-nous sinon croire ?
Croire en nos médecins et chercheurs,
Croire en nous…
En nos talents que nous oublions de faire fructifier…
Croire en la famille, en la fraternité retrouvée
Croire en nos forces unies…
Croire…

20.00
Aperçu rapide
Ajouter au panier

Père Chérubin CELESTE – entre le religieux et le politique

De 1960 à 2010, Père Chérubin Céleste est l’homme qui a œuvré dans l’Eglise et dans la société de Guadeloupe.
Son action, alimentée par la spiritualité de Vatican II et de la Théologie de la Libération, a engendré en Guadeloupe l’entrée du créole, puis du « gwo ka » au sein de l’Eglise, l’émergence des Ti Kominoté Légliz (TKL) dans presque toutes les paroisses…
A travers son engagement social, il est connu comme un militant politique indépendantiste. Pour défendre les droits des travailleurs de la canne, il a entrepris la grève de la faim de 1975…
En défendant les paysans de l’Artibonite, il a échappé à une tentative d’assassinat en Haïti en 1988…
Là où il passe, cet « homme de foi » dérange le système social établi.

Avec lui, le lecteur est invité à découvrir un pan de l’histoire contemporaine de l’Eglise et de la société guadeloupéenne.

22.00
Aperçu rapide
Ajouter au panier

Alain Hannibal Au cœur de l’action

Alain Hannibal, animateur télé et radio, est celui qu’on peut appeler un miraculeux. Né à 6 mois et pesant à peine 600 grammes, les médecins ne cachent pas à sa mère que son pronostic vital est engagé, et que ses chances de survie sont nulles. Et pourtant, après un séjour d’une année à l’hôpital, il est rendu à sa mère, mais celle-ci décède un an plus tard. Il a 2 ans. Son père ne s’étant jamais manifesté, le voilà orphelin.
Dès lors, il va connaître une existence catholique, faite de hauts et de bas, mais jamais de désespoir. Il a toujours su rebondir malgré tous les aléas qui ont jalonné sa vie, et mon Dieu, qu’ils ont été nombreux ! Alain va lutter jour après jour pour exister. Sa vie fut un vrai parcours du combattant. Rien ne lui fut épargné, mais rien non plus n’a pu atteindre sa détermination, sa quête de devenir un homme intègre, dont la richesse du cœur n’a pas d’égal. Son parcours atypique est une belle leçon pour tous ceux qui pensent que la réussite n’est possible que si, au départ, on a les armes pour tracer sa route.
Alain n’avait rien ! Enfant délaissé, négligé, ballotté à droite et à gauche, placé plusieurs fois chez des membres de sa famille, il a su faire de tous ces handicaps, des atouts pour se construire un avenir. Une belle histoire qui explique pourquoi ces centaines de jeunes qui l’appellent parrain, sont si attachés à sa personne.

20.00
Aperçu rapide
Ajouter au panier

Espérer contre toute Espérance

Au cours de son itinéraire, l’Evêque de Jérémie, tout en vivant pleinement sa vocation religieuse, ne s’est pas tenu à distance de la vie sociale et politique de son pays. La conciliation entre un idéal qui se donne à Dieu et l’engagement auprès de la jeunesse n’est nulle part, en Haïti ou ailleurs, une démarche aisée pour les religieux.
« Espérer contre toute Espérance » est le récit du chemin exceptionnel, parsemé de joie, de doutes, d’embûches et même parfois d’atteintes contre sa vie que Monseigneur Romélus a arpenté, avec pour seule arme, sa foi profonde en Dieu et dans l’humanité.

10.00
Aperçu rapide
Ajouter au panier

Ce que tu as fait pour moi

Une mère à genoux…
C’est en apprenant à remettre avec FOI et conviction, d’étape en étape, les combats et les évènements de sa vie qu’elle a pu ouvrir son cœur et son esprit : passion et vocation qui ne demandaient qu’à s’exprimer.
Elle n’emploie jamais le mot fierté, mais elle se dit avoir été comblée par ses inspirations.
Elle pense que tous événements, aussi dramatiques soient-ils, peuvent être constructifs. Elle reconnaît qu’on peut sortir du positif de toutes situations négatives et difficiles. Elle aime tout ce qui peut réconforter et ne s’attarde pas trop sur les malheurs et les déceptions.
L’édition de ce livre lui a été imposée par celui en qui elle a toujours mis sa confiance : DIEU. Elle s’est laissée glisser par la mouvance de ce qu’elle chérit énormément, l’écriture avec son aide. Mais elle croit sincèrement qu’il savait d’avance que son rêve deviendrait réalité car dès sa conception, il l’avait formatée et jalonné son parcours.
Elle le bénit chaque jour car elle n’oublie aucun de ses bienfaits.

18.00
Aperçu rapide
Ajouter au panier

Vivre ma vie de guérisseuse

Ce livre donne des conseils, des recettes, des techniques pour retrouver l’harmonie.
Christiane nous fait voyager dans le monde du subtil par l’exposition et l’analyse de cas concrets, de vécus, de soins à la personne, à l’animal et à l’habitat.
Elle délivre le pouvoir de l’énergie psycho-émotionnelle de plusieurs arbres caribéens, tels que le cocotier, le manguier…
Remplie de générosité et d’authenticité, elle emmène naturellement le lecteur au cœur de lui-même, ouvrant son champ de conscience, lui donnant une perception plus large et plus fine de ses potentiels
et sa connexion avec son environnement.
Elle nous raconte son cheminement, ses tâtonnements, ses découvertes sur l’énergie électromagnétique,
la loi de l’attraction et la synchronicité.

16.00
Aperçu rapide
Ajouter au panier

Mon histoire du Zouk

En Guadeloupe, la musique a une histoire. Qui, mieux qu’un musicien, peut la raconter ?

Willy SALZEDO, dont on connaît le professionnalisme et évidemment la richesse de ses compositions, nous livre à travers cet ouvrage la face cachée du métier de musicien.

Riche en anecdotes et en images, ce livre est tout simplement une Bible pour ceux qui veulent découvrir l’odyssée du zouk depuis les débuts de Kassav’ jusqu’à nos jours.

Celui qui accompagna Tanya Saint-Val sur les routes du succès pendant de nombreuses années,
se révèle, par sa plume, un marqueur de paroles particulièrement efficace et d’une grande sensibilité.

Si jusqu’ici, il alignait des notes sur ses partitions, ces mots inscrits sur les pages blanches de cet ouvrage, sont un nouveau présent, dédié à notre patrimoine culturel à travers « SON » Histoire du Zouk.

30.63
Aperçu rapide
Ajouter au panier

Trajectoire d’une vie

 » Il n’y a pas de fatalité ; tout est possible « . L’auteur nous invite à suivre sa trajectoire de vie et surtout son parcours professionnel bouleversant mais oh combien enrichissant, suite à une scolarité interrompue après la classe de 3ème. Il profite de son engagement à l’armée de terre pour entrer en France hexagonale. Plus tard, il retourne en Guadeloupe où il exerce plusieurs petits métiers. Mais il va trouver sa voie en regagnant l’Hexagone. Après maints boulots, tant à la Poste qu’à la RATP, il va s’arrêter dans le monde hospitalier où il terminera sa carrière, avec une reconnaissance du ministère de la Santé, avant de retrouver ses  racines et passer une paisible retraite. .

16.00
Aperçu rapide
Ajouter au panier

Le destin d’Albert BÉVILLE

A travers cet ouvrage, et par devoir familial, l’intéressée s’est sentie tenue de faire la biographie de son oncle Albert BÉVILLE, qui retrace son parcours et celui d’autres membres de sa famille, son père Raoul et ses frères Gilbert et Denis, et de présenter une grande partie de son action et de son œuvre. Elle espère pouvoir honorer leur mémoire et montrer l’immensité de leur engagement dans la chose politique. Elle nous fait connaître aussi, d’une part, la détermination de Paul NIGER dans la lutte acharnée contre la colonisation qu’il considérait comme un frein à l’émancipation de toutes les nations opprimées et d’autre part, son grand espoir du réveil de la conscience noire. Son contact avec l’Afrique lui a permis de retrouver ses racines et de participer ardemment à ce combat, mais aussi de réaliser son œuvre poétique d’une richesse et d’une qualité remarquables.

20.00
Aperçu rapide
Ajouter au panier